Depuis novembre dernier, Patrice Fabre est lancé dans une course folle pour se qualifier pour la prochaine finale des rallyes à Marseille. Dix mois plus tard et après onze épreuves disputées, le pilote aixois a bien obtenu le précieux sésame, arrachant sa qualification dans les dernières semaines de compétition.

A Marseille dans moins d’un mois, Patrice disputera ainsi la première finale des rallyes de sa carrière. « J’avais déjà envisagé de participer à la finale de Gap en 2012, mais finalement nous n’avions pas obtenir notre qualification. Cette année, je ne voulais absolument pas là louper, d’abord parce-que je suis originaire de Marseille et que j’adore ce rallye de la Sainte-Baume, mais aussi en souvenir de mon ancien copilote et ami Richard, habitant de cette région et disparu il y a maintenant deux ans. » commente Patrice.

D’une qualification lancée au rallye de Sarrians 2016 et terminée à celui de Vésubie début septembre, Patrice aura disputé pas moins de onze épreuves en dix mois, remportant notamment trois fois sa catégorie, tout en signant quatre top 6 au général.

« En début d’année, j’avoue que je pensais que cette qualification serait un peu plus simple à obtenir. Dans ma ligue, seuls les six premiers sont qualifiés et il a fallu se battre jusqu’à la dernière épreuve pour obtenir ce fameux ticket. Après le rallye de Saintonge fin juillet, les choses étaient mal embarquées, mais pour maximiser nos chances, nous avons roulé sur quatre rallyes en un mois, remportant ainsi les derniers points pour assurer notre qualification à Marseille. » détaille Patrice.

Pour cet événement exceptionnel, Patrice a d’ailleurs concocté un programme unique pour ses partenaires afin de suivre sa course et celle de sa Peugeot 208 T16 de l’intérieur.

« Pour remercier l’ensemble des partenaires qui m’ont suivi au cours de cette saison, je prévois un programme important pour les trois jours de course. Le jeudi avant le départ, nous organiserons un cocktail dinatoire sur la plage du Prado, suivi le lendemain de transports en mini-bus pour voir les spéciales, avant une surprise plus importante pour le dernier jour.

Je vous maintenant rendez-vous début octobre pour vous dévoiler l’ensemble de notre programme ainsi que nos objectifs sur cette épreuve particulière. »